Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour d'Italie: Lopez gifle un spectateur indiscipliné

Taille du texte Aa Aa

Le Colombien Miguel Angel Lopez, qui porte le maillot blanc de meilleur jeune dans le Giro, a giflé un spectateur indiscipliné qui l’a fait tomber dans le final de la 20e et avant-dernière étape, samedi, au Monte Avena.

Sur les images TV, Lopez, très en colère, s’en prend à deux reprises au spectateur qui est au sol. L’incident s’est produit sur les premières rampes du Monte Avena, à quelque 6 kilomètres de l’arrivée.

“Les fans doivent avoir plus de respect. Je suis désolé de ce qui s’est passé, c’est de l’adrénaline pure”, a déclaré ensuite celui qui est surnommé “Superman”.

Le Colombien est reparti de surcroît avec retard, le temps de disposer d’un vélo adéquat. A l’arrivée, il a franchi la ligne à la 18e place, à 1 min 49 sec du vainqueur, son coéquipier espagnol Pello Bilbao.

Au classement général, Lopez a gardé la même place, sixième. Mais il a perdu un peu de temps sur ses suivants, notamment le Russe Pavel Sivakov, lui aussi candidat au maillot blanc de meilleur jeune.

“Je regrette de ne pas avoir eu la chance de jouer la victoire”, a ajouté le Colombien tout en se déclarant “content” pour Bilbao. “Je me sentais très bien. Je porte le maillot blanc pour la deuxième année consécutivement, j’espère pouvoir le défendre. Mais j‘étais venu ici avec d’autres ambitions”.

L’indiscipline des supporters, quitte à mettre en danger les coureurs, s’est manifestée aussi dans l’avant-dernière ascension, le Croce d’Aune. Un spectateur a poussé le Slovène Primoz Roglic, qui l’a laissé faire, durant de longs instants, une quinzaine de secondes.

Après l’arrivée de l‘étape, Roglic a écopé d’une pénalité de 10 secondes qui le relègue à la 4e place du classement général, à 3 min 16 sec de l’Equatorien Richard Carapaz.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.