Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Chine/Etats-Unis : les tensions commerciales pèsent sur la croissance mondiale

Chine/Etats-Unis : les tensions commerciales pèsent sur la croissance mondiale
Tous droits réservés
رويترز
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle étape est elle en passe d’être franchie dans la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ? Donald Trump ne relâche en tout cas pas la pression, alors que le déficit commercial de Washington avec Pékin a atteint en avril, son niveau le plus bas en 15 mois.

Le président américain affirme : "Dans nos discussions avec la Chine, beaucoup de choses intéressantes sont en cours, on verra bien ce qui se passera.En attendant, on arrive à 25% de droits de douane sur 250 milliards de dollars d’échanges, et je pourrais aller jusqu’à 300 milliards, à un moment donné. Mais je pense que la Chine cherche désespérément un accord"

Nuage sur la croissance

Alors que Donald Trump était en Normandie pour commémorer le Débarquement, Xi Jinping s’est lui rendu à Moscou pour signer des accords concernant le déploiement de la 5 G par Huawei. Des frictions entre les deux grands qui selon le FMI menacent la croissance mondiale. C'est ce qu'explique aussi Arantcha Gonzalez, de l'International Trade Center

"Cela nuit à l’investissement, c’est mauvais pour le commerce international et cela entraîne une hausse des prix pour les consommateurs. C’est exactement tout ce qu’il ne faut pas faire selon n’importe quel manuel d’économie si on veut avoir une croissance robuste, intégratrice et soutenable, et qui crée de l’emploi".

L’Europe pourrait être l’une des victimes collatérales de cet affrontement Chine-Etats-Unis avec des perspectives de croissance moins optimistes pour les années à venir.