Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2019: le Nigeria entretient un mince espoir

Taille du texte Aa Aa

Le Nigeria s’accroche à son rêve de 8e de finale: la meilleure nation africaine a battu la Corée du Sud (2-0), grâce à l’attaquante de Guingamp, Desire Oparanozie, qui a débloqué la rencontre, mercredi à Grenoble.

Voilà les Super Falcons qui reviennent à égalité de points dans le groupe A avec la France et la Norvège, qui s’affrontent ce mercredi soir.

Cette défaite pousse dangereusement la Corée du sud vers la sortie. Seul un incroyable concours de circonstances pourrait permettre à celles qui avaient pourtant atteint les 8es de finales du Mondial-2015, de poursuivre cette édition 2019.

Oparanozie, la buteuse de l’En-Avant, a donc été décisive dans le succès du Nigeria.

C’est sous sa pression que Deyon Kim a marqué contre son camp à la réception d’un ballon en profondeur de Chinaz Uchendu (1-0, 29e). Le but a été validé par l’assistance vidéo à l’arbitrage après une suspicion de main d’Oparanozie.

La joueuse guingampaise aurait pu porter le score à 2-0 en début de seconde période si sa tête, sur un centre délivré de l’aile gauche, n‘était pas passée de peu à côté (50e).

En première période, Oparanozie avait déjà été proche d’ouvrir la marque mais sa reprise de la tête, après un centre de l’aile gauche d’Asisat Oshoala, a été arrêtée par la gardienne Kim Minjung (10e).

Le Nigeria a également pu compter sur Oshoala. L’attaquante de Barcelone a ajouté un second but pour les “Super Falcons” après avoir pris le meilleur sur la défenseure Jang Selgi puis éliminé la gardienne Kim Minjung, à la suite d’une passe de Chidinma Okeke (2-0, 75e).

“Nous n’avons commis aucune erreur. Nous avons su être compacts et nous avons laissé peu d’espaces. Nous avons su bien jouer en équipe et nous avons su être efficaces”, s’est réjouit le sélectionneur du Nigéria, Thomas Dennerby.

“Nous aurions pu marquer un troisième but. Il s’en est fallu de peu”, a jugé le technicien suédois, qui espère “prendre un point qui serait formidable” contre la France lundi.

De leur côté, les Sud-Coréennes ont manqué l’occasion d‘égaliser par Lee Geum-min. Le but de l’avant-centre a finalement été refusé pour hors-jeu (59e).

“Dans ce type de match, il est important de marquer le premier but et nous n’avons pas réussi à le faire”, a regretté le sélectionneur sud-coréen Youn Dukyeo admettant que “certaines joueuses adverses sont très rapides”. Il a été difficile de les maîtriser et de répondre sur le terrain. Elles nous ont posé problème”, a-t-il dit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.