DERNIERE MINUTE

Syrie: 12 civils tués par des roquettes jihadistes

Des immeubles détruits à Ihsim, le 14 juin 2019 dans la région d'Idleb, en Syrie
Des immeubles détruits à Ihsim, le 14 juin 2019 dans la région d'Idleb, en Syrie -
Tous droits réservés
OMAR HAJ KADOUR
Taille du texte Aa Aa

Douze civils ont été tués par des tirs de roquettes jihadistes dans un village du nord-ouest de la Syrie tenu par le régime de Bachar al-Assad, a rapporté l’agence de presse officielle syrienne SANA.

Quinze autres personnes ont été blessées dans cette attaque dimanche soir sur le village d’Al-Wadihi, au sud de la ville d’Alep, selon SANA qui a accusé le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche d’Al Qaïda) d‘être l’auteur des tirs. L’agence a diffusé des images d’hommes et d’enfants blessés dans un hôpital.

HTS contrôle certains territoires dans la province d’Alep ainsi que la majorité de la province voisine d’Idleb.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, a également fait état de douze civils tués, dont cinq enfants, dans cette attaque. Il a blâmé les jihadistes mais sans préciser s’il s’agissait de HTS ou d’autres groupes actifs dans cette zone.

Cette attaque intervient après des affrontements ayant opposé samedi les forces du régime à des jihadistes de HTS et des rebelles dans la province voisine de Hama qui ont fait 35 morts parmi les combattants, selon l’OSDH.

Ces dernières semaines, la province d’Idleb a aussi été la cible de bombardements quasi quotidiens du régime syrien et de son allié russe.

Cette poussée de violence, dans une région où vivent environ trois millions de personnes dont de nombreux déplacés venus d’autres régions, a fait environ 400 morts civils depuis fin avril, selon l’OSDH.

La guerre en Syrie, qui a éclaté en 2011 après la répression par le régime de manifestations pacifiques prodémocratie, a fait plus de 370.000 morts et poussé des millions de personnes à quitter leur foyer.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.