DERNIERE MINUTE

Golfe: le tanker japonais cible d'une mine-ventouse propre "à celles utilisées par l'Iran" (armée américaine)

Photo distribuée par l'armée américaine montrant les dégâts sur le tanker japonais Kokuka Courageous, le 13 juin 2019 en mer d'Oman
Photo distribuée par l'armée américaine montrant les dégâts sur le tanker japonais Kokuka Courageous, le 13 juin 2019 en mer d'Oman -
Tous droits réservés
HO
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le tanker japonais Kokuka Courageous a été touché en mer d’Oman par une mine-ventouse “semblable à celles utilisées par l’Iran”, a assuré mercredi le commandant de la marine américaine Sean Kido, qui a ajouté que ses experts avaient récupéré des empreintes.

Ce type de “mine-ventouse est reconnaissable et ressemble en tous points aux mines iraniennes visibles dans des défilés militaires iraniens”, a dit l’officier au cours d’une conférence de presse à Fujairah (Emirats Arabe Unis), où le navire japonais est ancré.

Le commandant Kido dirige le Task Group 56.1, spécialisé dans les explosifs marins au sein du Naval Central Command (NAVCENT), sur une base américaine proche du port de Fujairah.

Le “NAVCENT estime que l’attaque contre le Kokuka Courageous et les dommages qu’il a subis résultent de l’emploi d’une mine-ventouse posée sur sa coque”, a déclaré le commandant Sean Kido.

“Notre équipe est arrivée sur place rapidement et a pu examiner l’emplacement où la mine-ventouse a été posée ainsi que les dommages qu’elle a causés”, a-t-il ajouté. “Ces dommages correspondent à ceux causés par une mine-ventouse. Ils ne correspondent pas à ceux que pourraient causer un engin volant touchant le navire”.

“L’enquête suit son cours, sur les attaques subies par les navires Kokuka Courageous et Front Altair. Nous avons récupéré des indices biométriques, notamment des empreintes de doigts et de mains, qui pourront être utilisées dans le cadre d’une enquête criminelle”, a encore précisé l’officier.

“L‘équipe a récupéré des fragments causés par la détonation de la mine-ventouse, composés d’aluminium et de matériaux composites”, a poursuivi le commandant Kido. “Elle est aussi parvenue à récupérer un aimant ainsi qu‘à noter l’empreinte d’une autre mine-ventouse”, qui n’a pas explosé et a été récupérée, selon Washington, par des soldats iraniens à bord d’une vedette, filmés de loin par un hélicoptère américain.

“Les trous dans la coque à l’endroit où était attachée” cette mine qui n’a pas explosé sont également visibles, a-t-il ajouté. “La mine a été placée au-dessus de la ligne de flottaison, et il apparait que l’intention n‘était pas de couler le vaisseau”.

Au même moment, en Iran, le ministre de la Défense iranien Amir Hatami a rejeté “catégoriquement” les accusations américaines, estimant qu’elles étaient “sans substance”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.