DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Canicule : les écoliers français à la peine

euronews_icons_loading
Canicule : les écoliers français à la peine
Taille du texte Aa Aa

Dans les écoles françaises, face à la canicule exceptionnelles de ces derniers jours, pas d'autres choix que de changer ses habitudes. Les batailles d'eau d'ordinaire interdites sont autorisées et les récréations se passent à l'ombre, au calme. Toute agitation est à proscrire.

"Je les fais descendre en récréation avec des livres dans des coins d'ombre, ils doivent rester assis, ils vont s'hydrater régulièrement on leur dit de mouiller leurs casquettes et d'aller boire régulièrement", explique Valérie Prévost, enseignante.

Difficile de travailler dans ces conditions l'après-midi où le mercure monte encore. Nombre d'établissements scolaires proposent aux parents de venir chercher leurs enfants après le déjeuner qui sera servi froid à la cantine.

Cette canicule pose aussi la question du bâti scolaire. Vieux bâtiments difficiles à aérer, cours sans ombre ou classes derrières des baies vitrées. Le ministre de l'éducation nationale Jean Michel Blanquer invite au pragmatisme en fonction, je cite, de la chaleur concrète et existante dans les classes.

Jeudi 225 écoles réparties sur tout le territoire avaient fermé leurs portes face à la chaleur étouffante.