DERNIERE MINUTE

L'Italie revoit son déficit à la baisse, dans les clous de Bruxelles

L'Italie revoit son déficit à la baisse, dans les clous de Bruxelles
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement italien révise ses plans de dépenses pour atténuer les tensions budgétaires avec l'Union Européenne et éviter les sanctions liées à la détérioration de ses finances publiques.

Mardi, le Premier ministre Giuseppe Conte a déclaré que le déficit public du pays ne dépasserait finalement pas 2,04% du PIB en 2019, un objectif qui a beaucoup varié. Les prévisions du mois d'avril tablaient sur un déficit de 2.4% du Produit intérieur brut.

"La plus belle chose à communiquer aux citoyens italiens, c'est que nous ne réduisons pas l'aide sociale ou autre, mais qu'il s'agit simplement de revenus plus élevés, de gains plus élevés et aussi, grâce à des estimations très prudentes, nous bénéficions maintenant de certaines économies de coûts. Nous mettons donc sur la table un ajustement de nos comptes, sans aucune conséquence fiscale pour les citoyens italiens," a déclaré Giuseppe Conte mardi.

L'exécutif de l'Union Européenne devrait décider mercredi lors d'une réunion s'il convient d'entamer les procédures disciplinaires contre l'Italie.

Selon certaines sources, Bruxelles, a besoin de clarifications au sujet de ses plans fiscaux italiens pour l'année prochaine.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.