PUBLICITÉ

L'Italie revoit son déficit à la baisse, dans les clous de Bruxelles

L'Italie revoit son déficit à la baisse, dans les clous de Bruxelles
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le déficit public de l'Italie s'élèvera à 2,04% du PIB en 2019, selon le chef du gouvernement italien, qui estime donc injustifiée une procédure d'infraction de l'Union européenne à son encontre.

PUBLICITÉ

Le gouvernement italien révise ses plans de dépenses pour atténuer les tensions budgétaires avec l'Union Européenne et éviter les sanctions liées à la détérioration de ses finances publiques.

Mardi, le Premier ministre Giuseppe Conte a déclaré que le déficit public du pays ne dépasserait finalement pas 2,04% du PIB en 2019, un objectif qui a beaucoup varié. Les prévisions du mois d'avril tablaient sur un déficit de 2.4% du Produit intérieur brut.

"La plus belle chose à communiquer aux citoyens italiens, c'est que nous ne réduisons pas l'aide sociale ou autre, mais qu'il s'agit simplement de revenus plus élevés, de gains plus élevés et aussi, grâce à des estimations très prudentes, nous bénéficions maintenant de certaines économies de coûts. Nous mettons donc sur la table un ajustement de nos comptes, sans aucune conséquence fiscale pour les citoyens italiens," a déclaré Giuseppe Conte mardi.

L'exécutif de l'Union Européenne devrait décider mercredi lors d'une réunion s'il convient d'entamer les procédures disciplinaires contre l'Italie.

Selon certaines sources, Bruxelles, a besoin de clarifications au sujet de ses plans fiscaux italiens pour l'année prochaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OCDE prévoit une croissance stable des économies mondiales pour 2024 et 2025

Le cloud : stockage dématérialisé, mais impact environnemental bien réel

Les dépenses militaires européennes sont-elles suffisantes face à la menace russe ?