DERNIERE MINUTE

Conseil européen, diplomatie européenne... qui sont les prétendants ?

Conseil européen, diplomatie européenne... qui sont les prétendants ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Qui succèdera à Donald Tusk à la présidence du Conseil européen ? Peut-être le Premier ministre belge Charles Michel. Un libéral qui ne déplaît pas à la France pour succéder au polonais Tusk. Décrit comme un créateur de consensus, un habitué du compromis, Charles Michel, a 43 ans. Il est premier ministre depuis 2014 et à la tête d'un gouvernement qui gère les affaires courantes depuis 6 mois.

Il a marqué les esprits en acceptant de gouverner il y a cinq ans avec les nationalistes flamands de la N-VA, un parti qui prône dans ses statuts l'indépendance de la Flandre. Du jamais vu jusqu'alors pour un responsable politique francophone. A l'époque, il avait été raillé pour avoir pris la tête d'une coalition "kamikaze" à laquelle beaucoup prédisaient un crash rapide. Il aura fallu quatre ans pour que le crash se produise... Et c'est précisément sur la politique migratoire que le gouvernement a implosé poussant Charles Michel à démissionner en décembre 2018.

Borrel pour remplacer Mogherini ?

Quant à la diplomatie européenne, c'est le socialiste espagnol Josep Borrell qui serait amené à remplacer l'italienne Federica Mogherini. Agé de 72 ans, c'est un des acteurs majeurs de la politique européenne, il a été président du parlement européen de 2004 à 2007. Ingénieur aéronautique de formation, il est actuellement chef de la diplomatie espagnole, il a aussi été ministre du travail et des transports publics dans les années 90.

Né en Catalogne, il est l'une des voix les plus critiques de l'indépendantisme catalan. Si sa nomination est acceptée, Josep Borrell deviendra aussi vice-président de la commission européenne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.