Silk Way Rally : l'accident impressionnant de Barreda

Silk Way Rally : l'accident impressionnant de Barreda
Taille du texte Aa Aa

Le Silk Way Rally s'est poursuivi jeudi avec une quatrième étape de 337 km sur les pistes de caillouteuses de Mongolie, entre Oulan Bator et Mandalgovi. Encore une étape marathon pour les motards.

Joan Barreda, parti troisième ce jour, a été victime d'une impressionnante chute de sa Honda en tentant de dépasser Luciano Benavides. Son équipement de navigation complètement détruit et sa la moto gravement amochée, le pilote espagnol a tout de même réussi à atteindre la ligne d'arrivée en 3 heures.

Le vainqueur de l'étape Sam Sunderland avait ouvert la course. Il a complété les deux étapes marathon sans aucun dommage technique. Du jamais vu !

Dans la catégorie autos e lauréat du dernier Dakar, Al-Attiyah, remporte une nouvelle victoire spectaculaire, sa cinquième dans un rallye sur lequel il impose chaque jour un peu plus son emprise.

Son rival Eric Van Loon, qui avait terminé second la veille, est contraint de changer une roue et perd beaucoup du temps.

Autre fait de course : la colère d'Airat Mardeev à l'arrivée. Le pilote de camion s'est emporté contre le Chinois Sun Ping, qui a refusé au volant de son buggy de le laisser passer pendant 60 km de piste.

Il y a des jours où ça marche moins bien, c'était le cas pour Sergueï Viazovich. Son système de gonflage automatique n'a pas marché. Qu'à cela ne tienne, il reste en tête du classement général. Autre pépin pour son coéquipier Vishnevsky qui a perdu un silencieux en cours de route. Mais les KAMAZ comptent bien riposter et la bataille ne fait que commencer.