Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Santiago de Cuba, ses couleurs multiples et ses notes françaises

Santiago de Cuba, ses couleurs multiples et ses notes françaises
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À l'heure où sa capitale La Havane se prépare à fêter à la fin de l'année ses 500 ans, nous découvrons les atouts touristiques de Cuba et en particulier de Santiago de Cuba, ville aux multiples couleurs et aux notes françaises.

Berceau de la Trova, du "Son" et de la révolution, Santiago de Cuba est surnommée "la Terre chaude" (la Tierra caliente) pour ses températures élevées, mais aussi l'énergie de sa population.

La musique emplit cette cité kaléïdoscope aux notes européennes.

"Nous sommes dans la ville la plus caribéenne de Cuba, mais ses rues, sa population et son architecture sont autant d'évocations de l'ancienne présence française dans cette partie de l'île," fait remarquer notre journaliste Cristina Giner.

Présence française

Ancrée au pied de la Sierra Maestra, Santiago a toujours eu un lien étroit avec cette chaîne de montagnes du fait de son histoire.

"À la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, les Français se sont installés à Santiago, principalement dans les montagnes où ils ont développé la production de café grâce aux esclaves," explique l'historienne Olga Portuondo.

Les Français qui fuyaient la révolution haïtienne ont créé sur place, des plantations de café avec les baraquements des esclaves d'un côté, la maison seigneuriale de l'autre.

Montagne et mer

Ils ont aussi donné naissance à un environnement culturel riche qui a durablement marqué Santiago de Cuba et le secteur du Grand Rocher.

Sur les hauteurs, un panorama unique permet d'admirer les paysages de nature de cette partie orientale de l'île, trait d'union entre la mer des Cara¨¨ïbes et le massif de la Sierra Maestra.