L'Iran refuse de libérer le pétrolier

L'Iran refuse de libérer le pétrolier
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Malgré les multiples appels des chancelleries occidentales, Téhéran refuse de laisser repartir le tanker Stena Impero

PUBLICITÉ

Téhéran diffuse une vidéo de l'opération de vendredi durant laquelle des Gardiens de la Révolution arraisonnent le tanker Stena Impero voguant sous pavillon britannique.

L'Iran l'accuse d'avoir heurté un navire de pêche.

L'opération a eu lieu quelques heures après la décision de Gibraltar de prolonger de 30 jours la détention du Grace1, le pétrolier iranien bloqué depuis le 4 juillet et accusé d'avoir voulu livrer du brut à la Syrie.

Dans un tweet, le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt s'inquiète que l'Iran puisse choisir la "voie dangereuse d'un comportement illégal" pour répondre à la détention légale par Gibraltar de pétrole destiné à la Syrie."

À l'inverse, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif qualifie de "piraterie" l'arraisonnement par Gibraltar du Grace1 et assure que l'action de son pays dans le Golfe persique "consiste à faire respecter les lois maritimes internationales."

Londres appelle les navires britanniques à éviter le détroit d'Ormuz.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaque d'un pétrolier grec au Cameroun : 8 marins enlevés

L'Iran se félicite de sa récente attaque massive contre Israël

Irak : une explosion sur une base militaire de milices pro-Iran fait un mort