PUBLICITÉ

74 ans après, Hiroshima se tait en hommage à ses victimes

74 ans après, Hiroshima se tait en hommage à ses victimes
Tous droits réservés 
Par Nathan Joubioux
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

74 ans après le drame, Hiroshima pleure ses victimes. Ils étaient environ 50 000 ce mardi au Parc du Mémorial pour la paix pour rendre hommage aux 140 000 disparus.

PUBLICITÉ

8 h 15 ce mardi, Hiroshima s'est tu, 74 ans après le drame. Ils étaient environ 50 000 personnes au Parc du Mémorial pour la paix en souvenir de ceux tué par Little Boy, le 6 août 1945 au matin. Ce jour-là, des dizaines de milliers de personnes sont mortes, et on estime qu’elles étaient 140 000 à la fin de l’année.

Le maire d'Hiroshima, Kazumi Matsui, a saisi l'occasion pour appeler son pays à ratifier le Traité des Nations Unies sur l'interdiction des armes atomiques. Approuvé en juillet 2017 par 122 pays, signé depuis par plus de la moitié d'entre eux, il est rejeté par toutes les puissances nucléaires : "J'appelle le gouvernement du seul pays à avoir l'expérience de l'arme nucléaire en temps de guerre à répondre à la demande des hibakusha (personnes exposées à la bombe) de voir le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires ratifié. J'engage les dirigeants japonais à manifester le pacifisme inscrit dans notre Constitution en faisant ce pas dans la direction d'un monde libéré des armes nucléaires".

Egalement présent, Shinzo Abe, Premier ministre japonais, a réitéré sa promesse de servir de "pont" entre les pays détenteurs de la bombe et ceux qui ne la possèdent pas, afin d'en débarrasser le monde : "En tant que seul pays à avoir connu la dévastation nucléaire en temps de guerre, nous devons travailler sans relâche pour un monde sans armes nucléaires. Nous devons travailler pour faire de cette nouvelle ère une ère à la fois pacifique et pleine d'espoir".

À la fin de la cérémonie, les membres des chorales locales ont chanté la chanson Hiroshima Peace. Écrite à l’occasion de la première cérémonie, elle est chantée chaque année depuis.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

73e anniversaire du bombardement atomique d'Hiroshima : un devoir d'Histoire

72 ans après "Little Boy", Hiroshima se souvient

Japon : commémorations du 78ème anniversaire du bombardement atomique de Hiroshima