DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le premier candidat gay à une présidentielle dans le monde arabe

euronews_icons_loading
Le premier candidat gay à une présidentielle dans le monde arabe
Taille du texte Aa Aa

C'est inédit dans le monde arabe : un candidat à une présidentielle, qui affiche haut et fort son homosexualité. Mounir Baatour est un avocat de 48 ans, qui a déposé ce jeudi sa candidature pour l'élection en Tunisie, le 15 septembre prochain. Pas facile dans un pays qui selon un sondage de la BBC serait le plus homophobe du Maghreb, et où seulement 7% des habitants trouveraient l'homosexualité "acceptable".

L'orientation sexuelle de Mounir Baatour lui a valu des menaces de mort et trois mois de prison en 2013, une expérience terrible qui l'a convaincu de créer la première association tunisienne de défense des LGBT un an plus tard.

"Parmi les choses que je ferai sûrement, c’est de garantir les droits de la communauté LGBT qui est persécutée en Tunisie, a expliqué Mounir Baatour. Et surtout l’abolition de l’article 230 du Code pénal qui pénalise l’homosexualité."

Mounir Baatour sait qu'il a peu de chance d'être élu, mais son exposition médiatique est déjà une victoire pour la cause LGBT.