Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brexit : Londres demande à Bruxelles de rouvrir les négociations

Brexit : Londres demande à Bruxelles de rouvrir les négociations
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour le ministre des Affaires étrangères britannique, l’Union européenne serait la seule responsable d’un Brexit sans accord.

Dominic Raab presse l’UE de revoir l’accord conclu avec le précédent gouvernement britannique, et notamment la question du « backstop », un dispositif censé éviter le retour d’une barrière physique à la frontière irlandaise.

Un accord que les Européens ont toujours refusé de négocier à nouveau :

"Si la position de l'UE est que l'accord de retrait ne peut être modifié - qu'il s'agisse d'ajouts ou de suppressions, et c’est leur position aujourd'hui, alors soyons réalistes : ils prendront la décision de voir le Royaume-Uni partir sans accord, et c'est une responsabilité qu'ils devront assumer. Nous aimerions un accord, mais le « backstop », dans sa forme actuelle, est antidémocratique et c'est quelque chose qui devra être supprimé", a affirmé Dominic Raab.

Le Premier ministre Boris Johnson appelle l'UE à faire preuve de "bon sens" et à accepter de rouvrir les négociations. De son côté, il pourrait organiser des élections générales au Royaume-Uni, après le Brexit, s’il perd la confiance du Parlement, début septembre.

Lors de la précédente législature, le Parlement n'avait pas ratifié l'accord négocié par Theresa May. Mais les députés ont voté à plusieurs reprises contre un Brexit sans accord, et pourraient faire obstacle au Premier ministre, si les discussions avec l’UE restent au point mort.