Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Grèce ravagée par de nombreux feux de forêt

La Grèce ravagée par de nombreux feux de forêt
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un ciel orange et des flammes de plusieurs mètres ... les habitants d'Agrilitsa, en Grèce, se sont réveillés ce lundi matin dans un décor apocalyptique. Un important incendie s'est déclaré dans la nuit sur l'île d'Eubée, située à une centaine de kilomètres au nord-est d'Athènes.

Parties du centre de l'île, les flammes se sont déplacées rapidement, en raison d'une végétation très dense et très sèche, et de fortes bourrasques de vent.

Trois villages sont depuis en état d'alerte et attendent une possible évacuation. En effet, selon les pompiers, l'incendie n'est toujours pas maîtrisé et le feu s'est désormais propagé dans une "zone inaccessible aux forces terrestres". Sous l'effet des vents violents, la fumée s'est déplacée vers les régions limitrophes, et pouvait être vue depuis les rues de la capitale.

Euronews
Le lieu de départ de l'incendie, sur l'île d'Eubée.Euronews

Une cinquantaine d'incendies simultanés samedi

Depuis plusieurs jours, la Grèce doit affronter des températures caniculaires, des vents puissants, et la sécheresse : une combinaison dangereuse, particulièrement favorable à la propagation d'incendies.

Au cours de la journée de mardi, cinq régions étaient touchées par des feux de forêts, du nord au sud de la Grèce. Samedi dernier, les pompiers ont combattu pas moins de 50 incendies.

Une partie d'entre eux ont toutefois été maîtrisés par les soldats du feu, notamment celui qui s'était déclaré à Pinea, dans la banlieue-est d'Athènes. 130 pompiers, aidés d'un bombardier d'eau, ont combattu le feu pour l'empêcher de s'étendre aux zones densément peuplées.

La multiplication de ces feux de forêts laisse craindre un nouveau drame en Grèce. L'année dernière, 102 personnes avaient péri dans un incendie, de la station balnéaire de Mati.