PUBLICITÉ

Espagne : des bébés développent le "syndrome du loup-garou" après avoir pris le mauvais médicament

Espagne : des bébés développent le "syndrome du loup-garou" après avoir pris le mauvais médicament
Tous droits réservés 
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les parents des enfants concernés ont donc décidé d'intenter une action en justice conjointe contre la société pharmaceutique, à qui la faute a été imputée par les autorités sanitaires.

PUBLICITÉ

Les parents croyaient avoir administré à leur enfant un médicament contre le reflux gastrique, il s'agissait en réalité d'un médicament contre la chute des cheveux.

Résultat, en Espagne, 17 bébés ont vu leur pilosité devenir anormalement fournie. L'erreur vient d'un laboratoire basé à Malaga, où les étiquetages ont été inversés, pour une raison encore indéterminée. 

Les parents des enfants concernés par ce syndrome dit du loup-garou ont donc décidé d'intenter une action en justice conjointe contre la société pharmaceutique.

Les symptômes doivent se résorber progressivement, après l'arrêt de la prise du médicament, retiré des pharmacies, selon les autorités sanitaires espagnoles. En attendant les conclusions de l'enquête, le laboratoire incriminé, quant à lui, reste pour l'heure fermé, par mesure de précaution.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Catalogne, les protections menstruelles sont désormais gratuites

Danemark : l'incendie dans les bureaux du géant pharmaceutique Novo Nordisk est maîtrisé

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats