Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des oliviers français touchés par une bactérie "tueuse"

Des oliviers français touchés par une bactérie "tueuse"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Triste journée dans ce parc situé à Menton, sur la Côte d'Azur en France. Un bel olivier, âgé entre 200 et 250 ans, a été abattu. L'équipe d'élagueurs et de bûcherons n'a pas eu le choix : l'arbre a été contaminé par une bactérie destructrice.

Deux oliviers voisins également centenaires ont aussi été débités en morceaux. Tous vont être incinérés. "On n'abat pas des arbres centenaires comme ça avec plaisir, ça se fait vraiment avec douleur mais il faut le faire, explique Franck Roturier, le directeur des parcs et jardin de Menton. C’est pour préserver tout le reste de notre patrimoine."

Car la bactérie Xylella Fastidiosa est sans pitié. Elle entre dans la sève de la plante et la dessèche complètement, jusqu'à la brûler. Problème : il n'existe aucun traitement curatif et le risque de propagation est réel.

AFP

"Cette bactérie est véhiculée essentiellement par un insecte qui s’appelle la cicadelle. C’est un petit insecte qui se nourrit de la sève des arbres en les piquant", analyse Franck Roturier.

Un autre olivier testé positif par les services de l’État doit subir le même sort dans une résidence du quartier de la Badine à Antibes, selon la mairie.

C'est la première fois en France que des oliviers ont été officiellement testés positifs à la souche Pauca de la bactérie Xylella fastidiosa, apparue pour la première fois en Italie en 2013, détectée ensuite en France en Corse en 2015 et qui touche aussi deux autres pays européens, l'Allemagne et l'Espagne.

La bactérie peut s'attaquer à plus de 200 espèces de végétaux. En avril 2018, des oliviers avaient été testés positifs à la Xylella fastidiosa en Corse par l'Inra sur des prélèvements réalisés par un syndicat interprofessionnel des oléiculteurs, mais ces tests avaient ensuite été contredits par d'autres analyses officielles menées par l'Anses.

Chute de la production d'or vert en Italie

Les producteurs d'huile d'olive italiens sont en pleine détresse. C'est donc dans la péninsule que le foyer de la bactérie est apparue pour la première fois. L'année dernière, la région des pouilles a été victime d'une vague de contamination, qui a décimé une province entière. Un phénomène qui a provoqué l'effondrement de la production l'huile de l'or vert dans le pays, -60% en 2018.