Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Autriche : Sebastian Kurz en quête d'alliés

Autriche : Sebastian Kurz en quête d'alliés
Tous droits réservés
REUTERS/Leonhard Foeger
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après la victoire, la pêche aux partenaires. Si les conservateurs de Sebastian Kurz ont raflé plus de 37 % des voix en Autriche, il leur faudra trouver des alliés. Pas sûr que le trentenaire à l'image lisse privilégie une alliance avec l'extrême-droite qui l'a fait chuter il y a quatre mois, d'autant plus que cette dernière sort très affaiblie de ce scrutin. Autre piste : les Verts, véritable révélation de ces législatives (14 % des suffrages).

« C'est un très bon résultat pour l'ÖVP et Sebastian Kurz, se félicite un sympathisant. Nous verrons si les verts veulent vraiment mettre en place une politique écologiste ou si ce sont des communistes avec des œillères qui veulent seulement travailler contre Kurz. »

« Ca été surprenant de voir le FPÖ (extrême-droite) perdre autant de terrain, assure un autre Viennois. C'est certainement dû aux récents scandales, mais ça a quand même été très surprenant. »

« C'est incroyable, je n'aurais jamais cru que les Verts gagneraient autant de points, mais il était clair que les ultranationalistes allaient perdre, se réjouit une jeune femme. Je pense que tout le débat sur le climat a joué en faveur des Verts. »

Pour autant, le chef de file des Verts doute d'obtenir des conservateurs des concessions telles que la taxe carbone défendue par son parti.

Quant aux sociaux-démocrates, autres potentiels partenaires, ils pourraient préférer garder leurs distances avec un Sebastian Kurz qu'ils accusent régulièrement de dérive populiste.