Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Sebastian Kurz remporte les législatives anticipées en Autriche

Sebastian Kurz remporte les législatives anticipées en Autriche
Tous droits réservés
REUTERS/Leonhard Foeger
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le conservateur Sebastian Kurz est bien parti pour reprendre son siège de chancelier. Sa formation politique, ÖVP, est arrivée en tête des élections législatives autrichiennes ce dimanche. Le parti réalise son meilleur score depuis 2002.

Ces élections anticipées interviennent quatre mois après le scandale de l'Ibizagate, qui avait fait chuter le gouvernement Kurz. Ce dimanche, le parti progresse d'environ six points par rapport au scrutin de 2017. Un résultat "incroyable" selon le jeune leader qui a assuré vouloir faire de son "mieux pour servir la république d’Autriche".

Le casse-tête des alliances

Avec 38% des suffrages, Sebastian Kurz est en tête, mais va devoir nouer des alliances pour gouverner. Un casse-tête pour le leader car son ancien allié d'extrême droite, le FPÖ a annoncé vouloir siéger dans l'opposition. Le parti avait précipité la chute du gouvernement à cause du scandale de l'Ibizagate. La formation a perdu dix points lors de ce scrutin.

Alors qu'une grande alliance centriste avec les sociaux démocrates du SPO semble exclue, une coalition avec les Verts est envisageable. Les écologistes ont quadruplé leur score par rapport à 2017 mais n'envisagent une coalition qu'en cas de changement politique radical sur les sujets environnementaux, la pauvreté et lutte contre la pollution.

Les militants Verts et conservateurs mitigés

Pour l'heure, seuls 32% des électeurs des Verts sont favorables à une coalition avec le parti de Sebastian Kurz. Les partisans de ce mariage sont encore moins nombreux dans le camp conservateur, 20%. Une telle alliance serait inédite en Autriche.