Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

4 policiers tués au couteau au sein de la préfecture de police de Paris

4 policiers tués au couteau au sein de la préfecture de police de Paris
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un homme muni d'une arme blanche, un couteau de cuisine pour être précis, a attaqué plusieurs fonctionnaires qui se trouvaient à l'intérieur de la préfecture de police de Paris entre 12H30 et 13 heures ce jeudi, et a réussi à tuer 3 policiers et une femme agent administratif, a informé le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz. Une cinquième victime, un policier, a été transportée "en urgence absolue" à l'hôpital d'instruction des armées Percy de Clamart. L'agresseur, qui était un employé de l'administration, a été touché par balles à la tête par un autre membre des forces de l'ordre présentes dans la cour même de la préfecture. Il est mort sur le coup.

L'homme armé, originaire de Martinique, âgé de 45 ans, travaillait au service informatique de la Direction du renseignement depuis une quinzaine d'années. Ses trois premières victimes ont été tuées dans les locaux de ce service, la quatrième dans un escalier. Les motifs de l'attaque ne sont pas encore établis mais la piste d'un conflit personnel serait possible, ont estimé des enquêteurs. En tout cas, le parquet antiterroriste n'a pas encore été saisi, d'après des sources judiciaires.

Nouveau sale coup au moral pour la police

Au lendemain de "la marche de la colère" organisée par les syndicats de police pour alerter le gouvernement français sur le profond malaise qui s'empare de la profession - et a causé de nombreux suicides - le drame a d'autant plus de retentissement. Le choc est grand dans les rangs des fonctionnaires. Le bâtiment endeuillé est très emblématique. Siège de presque toutes les grandes directions de la police parisienne, il est situé en plein centre historique de la capitale, sur l'île de la Cité.

Le président Emmanuel Macron en personne s'est rendu sur place, où il a rejoint le Premier ministre, Édouard Philippe, et le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Ce dernier a indiqué que le meurtrier n'avait "jamais présenté de difficultés comportementales", ni "le moindre signe d'alerte".

La maire de Paris, Anne Hidalgo, est également allée sur les lieux. Elle a fait part de son émotion sur Twitter :