Destitution : Trump choisit le bras de fer avec le Congrès

Destitution : Trump choisit le bras de fer avec le Congrès
Tous droits réservés REUTERS/Leah MillisColantoni, Luca
Tous droits réservés REUTERS/Leah Millis
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président américain a fait savoir qu'il n'avait nullement l'intention de coopérer.

PUBLICITÉ

Donald Trump choisit le bras de fer avec le Congrès.

Le président américain a annoncé qu'il refusait de coopérer à l'enquête, menée en vue d'une procédure de destitution.

Dans une lettre adressée à Nancy Pelosi, la cheffe des Démocrates à la chambre basse, son conseiller juridique dénonce une enquête "partisane et anticonstitutionnelle". Elle a pour objectif de déterminer dans quelle mesure le chef de l'Etat a exercé des pressions sur son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, pour obtenir des informations sur son rival Joe Biden.

Ce mardi, la Maison Blanche a empêché l'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'Union européenne de témoigner devant le Congrès, dans le cadre de cette affaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Mike Pence, l'ancien vice-président américain, affirme que l'aide à l'Ukraine est imminente

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour