EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Résultats définitifs en Pologne : le parti Droit et justice remporte les législatives

Résultats définitifs en Pologne : le parti Droit et justice remporte les législatives
Tous droits réservés  REUTERS/Kacper Pempel
Tous droits réservés  REUTERS/Kacper Pempel
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gauche fait son retour au Parlement, l'extrême-droite anti-système y fait son entrée.

C'est reparti pour 4 ans et c'est désormais officiel. Le très conservateur parti Droit et justice (PiS), vainqueur des législatives, reste au pouvoir en Pologne.

PUBLICITÉ

Les résultats officiels des élections législatives sont tombés : le parti de Jaroslaw Kaczynski a récolté un peu plus de 43% des suffrages, devant l'opposition centriste qui obtient 27% des voix

Parmi les autres enseignements de ce scrutin, notons également le retour de la gauche et l'entrée de l'extrême-droite anti-système au Parlement.

Le parti Droit et justice devrait donc poursuivre son train de réformes engagé en 2015. Les conservateurs ont bâti leur popularité sur des politiques sociales généreuses, et en s'érigeant comme les défenseurs d'une vision de la famille traditionnelle, avec des discours hostiles à la cause LGBT, perçue comme une "menace".

Un rejet des valeurs occidentales dites "libérales", dans un pays où l'Eglise catholique continue d'exercer une forte influence sur les mœurs.

Jaroslaw Kaczynski a également promis de poursuivre la réforme de la justice, qu'il présente comme un moyen de lutte contre la corruption et ce qui reste du communisme dans l'appareil judiciaire. Une réforme perçue comme une tentative de mise au pas du pouvoir judiciaire, dans le pays comme à Bruxelles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?