DERNIERE MINUTE

Camion charnier près de Londres : des victimes d'origine vietnamienne ?

 Camion charnier près de Londres : des victimes d'origine vietnamienne ?
Tous droits réservés
REUTERS/Peter Nicholls
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les suites de l'enquête sur la découverte de 39 corps dans un camion près de Londres. Plusieurs médias indiquent que certaines des victimes seraient originaires du Vietnam.

Les victimes

Selon la police, les victimes sont 31 hommes et 8 femmes.

D'où sont-ils originaires ? Dans un premier temps, les autorités ont indiqué qu'il s'agissait de Chinois.

Mais des Vietnamiens pourraient aussi figurer parmi les victimes. Plusieurs familles familles vietnamiennes ont indiqué être sans nouvelles de leurs proches depuis la découverte du camion, mercredi.

Les arrestations

Par ailleurs, la police a annoncé ce vendredi, avoir procédé à trois arrestations en plus de celle du chauffeur du camion.

Il s'agit d'un homme et d'une femme, âgés de 38 ans et habitant la ville de Warrington dans le nord de l'Angleterre, et d'un Nord-irlandais de 48 ans, arrêté à l'aéroport londonien de Stansted pour trafic d'êtres humains et homicides.

Le conducteur du semi-remorque, soupçonné de meurtre, était toujours en garde à vue vendredi. Agé de 25 ans, il est originaire d'Irlande du Nord. Selon les médias britanniques, il s'agit de Mo Robinson, un habitant de Portadown, dans le comté d'Armagh.

La chronologie des faits

Le camion est entré dimanche dernier en Grande-Bretagne, par le port de Holyhead, sur la côte ouest, en provenance de Dublin.

Il s'est rendu dans le port de Purfleet, à l'est de Londres. C'est là qu'il a pris en charge le conteneur en provenance de Zeebruges en Belgique.

Le camion et son chargement ont quitté le port mercredi vers 01H05 (00H05 GMT).

Peu avant 01H40, la police a été appelée par les secours qui ont découvert les 39 corps dans la zone industrielle de Grays, dans le comté d'Essex, à l'est de Londres.

Les questions toujours sans réponses

A quel moment les 39 personnes sont-elles montées dans ce conteneur ?

Qui les y a fait monter ?

Dans quelles circonstances sont-elles mortes ?

- avec agences -

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.