DERNIERE MINUTE

L'industrie vitivinicole espagnole traverse une période de profonde incertitude.

L'industrie vitivinicole espagnole traverse une période de profonde incertitude.
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'industrie vitivinicole espagnole traverse une période de profonde incertitude.

Beaucoup de producteurs craignent que les marchés d'importation britanniques et américains ne s'effondrent. En cause, le Brexit et les nouvelles sanctions américaines en réponse aux subventions illégales de l'UE au constructeur d'avions Airbus. impactent durement l'industrie du vin.

C'est notamment se que confie Alberto Saldon, porte-parole de la société Zamora propriétaire du producteur de vin Ramon Bilbao : "La sortie de l'UE du marché britannique va être un coup dur pour l'industrie agroalimentaire espagnole, en particulier pour le secteur vinicole dans lequel nous sommes, car les exportations seront soumises à des droits de douane."

L'Espagne fait partie des quatre pays touchés par les nouveaux tarifs douaniers américains sur les produits alimentaires, le vin et d'autres marchandises européennes.

Mais si beaucoup craignent que les marchés d'importation britanniques et américains ne s'effondrent, ils se tournent également vers les marchés de l'Est et les marchés en croissance d'Asie - où le vin devient de plus en plus une boisson de choix.

En 2018, l'Espagne a exporté 90 millions de litres de vin aux États-Unis pour une valeur de 325 millions d'euros, selon l'OEMV.

Adolfo Gatell, directeur général du guide Peñin explique : "La situation sera très différente selon qu'il s'agisse du brexit ou des Etats-Unis. le Brexit impactera tous les vins européens, touchant les Français, les Italiens, les Allemands, qui sont nos grands concurrents dans le monde entier, tant en quantité qu'en qualité. D'autre part, les tarifs américains ne s'appliquent qu'aux vins des pays qui ont participé au projet Airbus, car il s'agit de représailles pour l'aide économique de l'UE. Cela n'affectera donc pas d'autres pays comme le Portugal, l'Italie, la Grèce, l'Autriche."

Face à ce scénario économique, les caves espagnoles cherchent des solutions sur d'autres marchés. L'Asie (en particulier la Chine, Hong Kong et la Corée du Sud) sont également des cibles pour les producteurs espagnols.

En 2018, l'Espagne a exporté 81 millions de litres de vin vers la Chine, pour une somme de 156 millions d'euros.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.