DERNIERE MINUTE

Apprendre des meilleurs : quand "Sinfonía por el Perú" rencontre le Philharmonique de Vienne

Apprendre des meilleurs : quand "Sinfonía por el Perú" rencontre le Philharmonique de Vienne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

"Être à Salzbourg, c'est vraiment un rêve devenu réalité". Matías Montalvan est originaire du Pérou, et c'est la première fois qu'il vient en Autriche. Lui et sa camarade Nicole Revoredo font partie de "Sinfonía por el Perú", un projet créé par le ténor Juan Diego Flórez, proposant des cours de musique gratuits pour les enfants défavorisés.

Nicole Revoredo, Juan Diego Flórez et Matías Montalvan à Salzbourg.

L'Orchestre principal des jeunes a récemment été invité à Salzbourg, pour apprendre des meilleurs : l'Orchestre Philharmonique de Vienne.

"Quand les maestros de Vienne sont venus voir la répétition de l'orchestre, j'étais stressée, mais en même temps, j'avais envie de montrer tous les sentiments qui me traversent quand je joue de mon instrument", raconte Nicole, contrebassiste.

Avec ce programme de mentorat unique, Juan Diego Flórez pousse plus loin son initiative sociale.

" L'idée qu'un orchestre puisse guider un autre orchestre est vraiment quelque chose de puissant, estime le créateur de "Sinfonía por el Perú". Car non seulement, l'orchestre soutient et parraine l'autre, mais ils font également un travail individuel fantastique avec ces enfants."

Transmettre un héritage musical

Dix membres du Philharmonique de Vienne ont travaillé avec les jeunes musiciens lors d'intensives répétitions de l'orchestre et de Masters Class, pour transmettre leurs connaissances, leurs valeurs et leurs traditions.

" Au Philharmonique de Vienne, nous sommes connus pour notre singularité", raconte le directeur général, Michael Bladerer. "Nous avons non seulement des instruments particuliers, mais aussi nos propres sons, nos propres idées sur la tradition du son, notamment en ce qui concerne le phrasé, l'articulation, l'intonation. Je pense que ces jeunes pourront retirer des choses très intéressantes de cette expérience."

Nicole en cours particulier avec Michael Bladerer.

Le timbalier Thomas Lechner a participé à ce programme. "Le plus inspirant, c'est ce feu en eux, cette soif de connaissance, les questions qui s'enchaînent, et aussi leur gratitude et leur façon d'adopter nos idées", explique le musicien.

Le plus inspirant, c'est ce feu en eux, cette soif de connaissance, les questions qui s'enchaînent, et aussi leur gratitude.
Thomas Lechner
Timbalier au Philharmonique de Vienne

Nicole et Matías ont eu la chance de prendre des cours particuliers avec les maîtres. "J'ai senti que je progressais énormément, raconte Matías. J'ai travaillé dur, et j'ai découvert des choses que je n'aurais jamais vu tout seul. J'ai appris que la musique est un langage unique et universel."

Le jeune homme se souvient notamment du conseil du violoniste Benjamin Morrison : "N'abandonne jamais, même quand c'est difficile. Garde toujours cette passion pour la musique et la discipline pour l'améliorer." Nicole, elle, a été encadrée par Michael Bladerer, qui lui a conseillé de s'entraîner "encore, encore et encore."

L'Orchestre principal de "Sinfonía por el Perú" continue de voir les choses en grand, avec plusieurs concerts prévus à travers le monde.

"Nous sommes ici pour transformer la société à travers la musique. Mais si la musique peut être excellente, c'est encore mieux", conclut Juan Diego Flórez.

L'orchestre principal des jeunes de "Sinfonía por el Perú" à Salzbourg.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.