DERNIERE MINUTE

Vers la fin du franc CFA?

Vers la fin du franc CFA?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La zone du Franc CFA en Afrique de l'ouest et centrale va t'elle bientôt changer de monnaie ? Le président du Bénin annonce en tout cas la première étape, le retrait des réserves de change qui se trouvent en France

Une partie du voile sur l'avenir de cette monnaie vient d'être levé par le président du Bénin Patrice Talon. Il annonce sur France 24 une réforme "souhaitée de tous y compris du président français Emmanuel Macron" : "Nous sommes tous d’accord là-dessus, à l’unanimité, pour mettre fin à ce modèle. Si demain nous devons lever cette mesure, ça va se faire très rapidement. La banque centrale des pays d’Afrique de l’UEMOA va gérer la totalité de ses réserves de devises et va les répartir auprès des diverses banques centrales partenaires dans le monde."

Un premier pas symbolique pour tenter de régler l'épineuse question de la souveraineté monétaire des pays de la zone franc.

Depuis sa création en 1945, le franc CFA, a contrôlé l'inflation dans les 15 pays qui l'ont adopté et 155 millions de personnes l'utilisent.

Mais pour beaucoup, le Franc CFA reste un outil de domination d'autant qu'autrefois CFA signifiait "franc des Colonies Françaises d'Afrique" ; que les réserves de change sont basées au Trésor français et que les billets CFA sont imprimés en France.

France se dit d'accord pour une réforme du franc CFA avant la fin de l’année. Réforme qui donnerait à terme naissance à une nouvelle monnaie "l’Éco", qui devrait entrer en vigueur en 2020 dans quinze États d’Afrique de l’Ouest. Huit pays vont abandonner le franc CFA et les sept autres leur monnaie nationale.

Pour Mays Mouissi, économiste gabonais, elle parait difficile à mettre en place : "Beaucoup d’économistes doutent de la possibilité de mettre en place l'Éco en 2020 tel qu’annoncé par les chefs d'état. [...] Il y Aujourd'hui en ce qui concerne l'inflation, dans la zone Franc, l'inflation est plutôt contenue quelque part autour des 3% et dans les pays zones hors Franc, l'inflation peut être de l'ordre de 5%, 10%. Ce sont des critères importants et c'est pourquoi qu'un certain nombre de personne pensent que les délais pour mettre en place l'Éco tel qu'ils ont été annoncé sont quand même réduits".

Mais le plus important pour Mays Mouissi, sont les réformes monétaires à mettre en place "pour que la monnaie ait un impact plus important sur les citoyens de la zone franc qui estiment qu'elle n'est plus efficace. Le franc CFA devrait évoluer pour contrôler non seulement l'inflation mais aussi le chômage à travers la facilitation de l'accès au crédit pour les particuliers porteurs de projets".

L'enjeux, quel que soit le délai, reste en tout cas de se débarrasser des faiblesses du CFA en gardant sa force initiale qui a permis la stabilité de la région.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.