DERNIERE MINUTE

The Brief : Ostalgie à Bruxelles

The Brief : Ostalgie à Bruxelles
Taille du texte Aa Aa

Trente ans après la chute du mur de Berlin, il y a-t-il des leçons à tirer de la période communiste ? Nous avons rencontré à Bruxelles plusieurs personnes qui le pensent. José Gonçalves est portugais. Il a une Trabant, la voiture phare de l'Allemagne de l'Est.

Selon lui, l'économie soviétique peut être une source d'inspiration. "Cette Trabant est un modèle qui a été conçu dans les années 50 et a été commercialisé sans véritable changements jusqu'en 1991." explique-t-il. "Alors qu'aujourd'hui, nous achetons notre voiture tous les trois ans, et tous les trois ans, la marque ressort une nouvelle version de la voiture. Je ne trouve pas ça particulièrement durable."

La société communiste était aussi fondée sur la notion d'égalité. Ce qui était une bonne chose pour l'Eurodéputé d'extrême gauche, Martin Schirdewan.

"__Je crois que nous devons commencer à discuter entre nous de la RDA et de la réunification allemande de manière beaucoup plus nuancée." estime cet Allemand, originaire d'Allemagne de l'Est.

En Bref

  • Mention : "colonie israélienne"

La Cour européenne de Justice a tranché. Les pays européens doivent obliger les détaillants à identifier les produits fabriqués dans les colonies israéliennes avec des étiquettes spéciales. La Cour donne ainsi raison au ministère Français de l'Economie qui avait obligé à un étiquetage différencié de ces produits en novembre 2016.

  • Feu vert pour les candidats au poste de commissaires européens...avant leur audition. C'est une première étape de franchie. La commission des Affaires juridiques du Parlement européen a approuvé les déclarations financières du Français Thierry Breton et des deux autres candidats à la Commission européenne. Ces trois membres manquants de l'équipe d'Ursula von der Leyen seront auditionnés par les députés européens ce jeudi.

En question

  • Oriol Junqueras : un mandat européen valide? La Justice espagnole n'aurait pas dû interdire au leader indépendantiste catalan Oriol Junqueras de prêter serment pour devenir député européen. C'est l'avis de l'avocat général de la Cour européenne de justice. L'ancien numéro 2 du gouvernement catalan avait été élu député européen aux dernières élections. Mais la Cour surpême espagnole avait refusé de le laisser sortir de prison et déclaré son siège de député vacant. Les indépendantistes catalans ont salué cet avis de l'avocat général.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.