DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Donner le ton de la phase post-Brexit

Donner le ton de la phase post-Brexit
Tous droits réservés
Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved - Frank Augstein
Taille du texte Aa Aa

Ce sera une première réunion officielle entre ces deux responsables. La présidente de la Commission européenne rencontre ce mercredi à Londres le Premier ministre britannique. Ursula von der Leyen et Boris Johnson évoqueront le Brexit mais surtout les deux responsables se pencheront sur la phase suivante, à savoir les négociations en vue de conclure un accord commercial. "Je pense que cette réunion va donner le ton du partenariat", estime Sam Wilkin du journal Mlex.

Le responsable britannique dit vouloir un accord "ambitieux" avec l'Union européenne sans pour autant apporter de précision sur les contours de ce compromis. L'accord de libre-échange entre les Etats membres et le Canada est souvent présenté en exemple. "Ce qui est très intéressant c'est que pour la première fois de l'histoire commerciale, je pense, il s'agira d'une négociation qui partira d'une relation étroite vers un partenariat plus flottant", souligne Sam Wilkin.

C'est une course contre la montre qui commence. Avec un Brexit prévu le 31 janvier, il restera alors 11 mois aux deux parties pour parvenir à un compromis. Boris Johnson ne souhaite pas demander d'extension des négociations. Pour l'UE ce calendrier apparaît très ambitieux.

Brèves de Bruxelles :

  • L’UE prête à aider l’Australie

L'Union européenne est prête à venir en aide à l'Australie pour faire face aux feux de forêt. Le président du Conseil européen, Charles Michel, assure que les Etats membres sont disponibles pour apporter toute forme d'assistance.

  • Migrants : la justice maltaise revoit sa décision

Une cour d'appel maltaise invalide la condamnation d'un ressortissant allemand. Avec son navire Claus Peter Reisch portait secours aux migrants en Méditerranée. Dans un premier temps la justice maltaise l'avait condamné pour être entré dans les eaux territoriales sans autorisation. Cette nouvelle décision annule aussi l'amende de 10 000 euros à l’encontre du capitaine allemand.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.