PUBLICITÉ

D'autres fléaux s'abattent sur le sud-est de l'Australie

D'autres fléaux s'abattent sur le sud-est de l'Australie
Tous droits réservés AP Photo/Rod McGuirk
Tous droits réservés AP Photo/Rod McGuirk
Par euronews avec AFP/APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des tempêtes de poussière et des averses de grêles se sont abattues dimanche soir et lundi, de nouveaux défis dans des zones déjà sinistrées par une éprouvante crise des feux de forêts

PUBLICITÉ

De féroces tempêtes orageuses ont balayé le sud-est de l'Australie. Un répit pour les pompiers qui contrôlent désormais la plupart des foyers, mais de nouveaux dégâts à gérer. La capitale Canberra a été victime d'averses de grêlons parfois gros comme des balles de golf...

Plus d'un millier de coupures d'électricité ont été répertoriés sur le territoire de la capitale australienne. Des dizaines de voitures ont été saccagées. 

La grande ville de Melbourne, capitale de l'état de Victoria, a aussi vu s'abattre d'énormes grêlons et d'importantes précipitations, ce qui a perturbé le déroulement de la première journée de l'Open d'Australie de tennis.

Les pompiers ont donc cette fois-ci dû répondre à des appels pour inondations à certains endroits comme ici à Sydney. Ces fortes pluies ont engendré des crues soudaines très localisées dans les états touchés par les incendies, Victoria, Nouvelle-Galles du sud et Queensland.

Et plus spectaculaire encore, ce dimanche, un gigantesque mur de poussière soulevé par des vents violents s'est aussi abattu sur une partie de la Nouvelle-Galles du sud.

Les habitants de la ville de Dubbo ont décrit l'obscurité en plein jour. Les vents qui ont accompagné cette tempête de sable ont aussi laissé des dégâts derrière eux...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Australie touchée par la pluie et les inondations

Brexit : la Grèce protège les citoyens britanniques résidant sur leur sol

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus