DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sanya en Chine cherche l'équilibre entre tourisme et développement durable

euronews_icons_loading
Sanya en Chine cherche l'équilibre entre tourisme et développement durable
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Sanya sur l'île chinoise de Hainan n'a aucun mal à attirer les touristes grâce à ses paysages de montagnes et de forêts tropicales et à son littoral, un environnement naturel que cette ville balnéaire veut protéger. C'est pourquoi elle se cherche un avenir durable en misant sur le vert et notamment sur l'écotourisme.

Dans les montagnes surplombant la baie de Yalong, le visiteur peut avoir l'impression de ne faire plus qu'un avec la nature. Des forêts denses y abritent toute une diversité d'espèces d'arbres, de plantes, de mammifères et d'oiseaux.

S'intégrer à l'environnement

Au cœur de la végétation, un hôtel qui propose des lodges individuels a adopté une démarche durable.

"Le complexe est situé dans la zone panoramique du Parc forestier Tropical Paradise de la baie de Yalong," explique Jundan Huang, directeur du service d'ingénierie de cet établissement appelé Nid d'oiseau Paradis terrestre de la baie de Yalong. "Notre hôtel," poursuit-il, "fait tout son possible pour s'intégrer à l'environnement, de sa construction à son fonctionnement : on espère permettre à chaque visiteur de se sentir proche de la nature et éloigné du bruit de la ville."

Jundan Huang renchérit : "On prend de nombreuses mesures environnementales : on a par exemple, une pompe à chaleur - celle-ci est captée dans l'air pour chauffer l'eau -, mais on a aussi des panneaux solaires et un système de recyclage de l'eau de pluie et des eaux usées. On encourage également nos hôtes à protéger l'environnement et à ne pas utiliser de matériaux qui ne sont pas bio-dégradables," indique-t-il.

© Damon Embling, euronews
Hôtel Nid d'oiseau, Sanya© Damon Embling, euronews

Nature et grand air

L'hôtel séduit les touristes qui veulent se retrouver en pleine nature. C'est le cas d'une jeune femme venue de Kazan (Russie) avec son compagnon.

"J'aime ces panoramas tellement incroyables, j'aime aussi être au grand air, c'est magnifique," s'enthousiasme Aigul Sadreeva. "Je crois que c'est bien sûr important de protéger la nature : c'est ce que tout le monde devrait faire parce que c'est notre avenir, c'est notre vie," souligne-t-elle.

D'autres complexes hôteliers sont en mission verte. Le développement durable est au cœur du "One Hotel" qui ouvre ses portes ce mois-ci. Il dispose d'une ferme cultivant des fruits et légumes bio.

Déchets, transports et faune et flore locales

Sanya travaille aussi à réduire ses déchets, à favoriser le recyclage et à verdir ses transports. 600 de ses bus roulent déjà à l'électrique, toute sa flotte sera concernée d'ici deux ans.

Des actions sont également menées pour prendre soin des espaces verts au sein même de la ville comme le Parc national des zones humides de Sanya actuellement en cours de création. Un havre de tranquillité pour les visiteurs propice à l'épanouissement de la faune et la flore locales.

"La préservation de l'environnement naturel de Sanya, c'est la priorité de ce projet : le Parc des zones humides de Dong'an représente une importante mesure de protection," insiste Xin Yang, directeur général adjoint du Bureau municipal de l'écologie et de l'environnement de Sanya.

"Sanya qui participe à une démarche nationale pilote autour du zéro déchet a besoin de l'aide du public, par exemple, en matière de réduction des déchets et de recyclage : elle a besoin que tous les citoyens et les touristes apportent leur contribution," assure-t-il.

© Damon Embling, euronews
Parc national des zones humides de Sanya© Damon Embling, euronews

L'action de tous

Cette sensibilisation du grand public s'adresse aussi aux plus jeunes : ces enfants des écoles de la ville découvrent l'importance de protéger les mangroves locales.

Et le long de la côte, des volontaires se rendent régulièrement sur les plages pour passer l'eau et le sable au peigne fin et retirer les déchets plastiques.

"On travaille souvent en partenariat avec des entreprises locales du secteur du tourisme à Sanya pour organiser des activités comme des programmes de plantation dans les mangroves et de sauvegarde de la vie marine et puis, des hôtels et des sites touristiques affichent des posters sur la protection des océans," précise Jixiang Zhou, représentant de l'association de protection Blue Ribbon Ocean. "On espère par nos efforts, protéger notre magnifique Sanya," dit-il.

© Damon Embling, euronews
Opération nettoyage menée par des bénévoles sur l'une des plages de Sanya© Damon Embling, euronews