DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE et sa conquête de l’espace

euronews_icons_loading
L’UE et sa conquête de l’espace
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Derrière l'image romantique de l'espace infini se cache aussi une réalité industrielle. La conquête de la voute céleste demeure une bataille économique et commerciale. Le secteur représente plus de 300 milliards d'euros à l’échelle mondiale. L'Union européenne s'est imposée comme un acteur majeur dans un marché devenu de plus en plus compétitif. Avec un budget annuel d'environ 8 milliards d'euros, l'Europe est loin derrière les Etats-Unis qui dépensent deux fois plus dans ce domaine. En revanche l'UE fait jeu égal avec la Chine et les dépenses de l’Union sont trois fois supérieures à celles la Russie. La vice-présidente de la Commission européenne en charge du Numérique, Margrethe Vestager, parle d’un "véritable succès" à travers l’ensemble des données ainsi récoltées.

Plutôt que de développer des bases sur la lune ou d'envoyer des missions sur Mars, l'UE focalise principalement son action sur des applications à portée civile. Le programme de navigation par satellite Galileo ou le système d'observation de la Terre appelé Copernicus sont les porte-drapeaux de cette industrie européenne. Mais d'autres projets sont en attente. Selon Chiara Manfletti, présidente de l’Agence spatiale portugaise, l’avenir est à la sécurité spatiale. Il faut s’assurer "que nous sommes à la fois protégés de menaces ou de risques venus de l'espace, mais aussi (…) des débris spatiaux", explique-t-elle. Les acteurs internationaux coopèrent d’ailleurs sur la question des déchets cosmiques car ils sont nombreux autour de la planète.

Dans cette conquête de l'espace l'Union est une puissance reconnue. Le directeur général de l’Agence spatiale européenne, Johann-Dietrich Wörner, décrit l’UE comme "un acteur spatial puissant". Mais, prévient-il, pour maintenir ce rôle les Etats membres doivent continuer à travailler ensemble. Faute de quoi l’Europe pourrait se faire distancer.