DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Jean-Paul Gaultier : une carrière qui fait l'unanimité

euronews_icons_loading
Jean-Paul Gaultier : une carrière qui fait l'unanimité
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Il y avait comme une émotion particulière au Châtelet, ce mercredi. Cinquante ans après son premier défilé, qui fut d'ailleurs un échec, Jean-Paul Gaultier, l'enfant terrible de la mode, tire sa révérence. Il aura habillé les plus grands : Coco Rocha, Miss Univers ou Conchita Wurst.

Le bustier à bonnets coniques, porté par Madonna lors de sa tournée Blond Ambition en 1990, est l'une de ses créations devenues cultes.

Cela fait 50 ans que je suis dans la mode, j'ai commencé quand j'en avais 18. C'est peut-être le temps de se reposer. Peut-être pas se reposer, puisque je ne peux pas m'arrêter de travailler, mais peut-être de le faire avec de nouvelles choses.
Jean-Paul Gaultier

Reconnu par ses pairs, il aura bousculé le monde élitiste de la mode avec sa vision subversive de la beauté. "Le mot-clé aujourd'hui est "transgressif", "la rupture des barrières". Le père fondateur de tout ce mouvement, c'est Jean-Paul Gaultier. L'idée d'utiliser des sous-vêtements féminins, des sous-vêtements masculins, le travestissement, ces longs manteaux, il a inventé tout cela dans la mode, avant tout le monde. Tout ce que vous voyez aujourd'hui, c'est l’héritage de ses idées révolutionnaires" commente Godfrey Deeny, critique de mode au sortir du défilé.

Tout au long de sa carrière, il aura inspiré nombres de créateurs par son audace. Une qualité qui devrait manquer au monde de la mode. Pour Giambattista Valli, designer, "il était l'une des personnes les plus indépendantes et libres. Il a apporté un nouveau genre, c'est un maître. Mais c'est un maître avec ce genre de légèreté, d'ironie qu'il met sur les choses". Même son de cloche pour Miles Socha, rédacteur en chef de Women's Wear Daily : "C'est quelqu'un qui n'a pas peur de la provocation, mais il le fait de manière ludique. Il a suscité la controverse et il y en a si peu dans la mode aujourd'hui. Je pense que cette provocation va nous manquer".

Si beaucoup ressentaient de la tristesse après le défilé et le show qui a suivi, d'autres préférait garder le sourire et attendre la suite. A l'image de Christian Lacroix, créateur de mode qui en est sûr : "Il prépare de merveilleux, merveilleux projets".

Car Jean Paul Gaultier ne s'en va pas définitivement et aurait quelques projets en tête. En attendant, il a pu profiter de ses derniers mètres sur le catwalk.