DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mali : des militaires visés par une attaque

euronews_icons_loading
Mali : des militaires visés par une attaque
Tous droits réservés  DR
Taille du texte Aa Aa

Un camp de la gendarmerie a été visé par une attaque d'ampleur, à Sokolo, au centre du Mali ce dimanche.

Le bilan provisoire fait état d'au moins 19 morts et cinq blessés, tous de nationalité malienne.

D'après l'armée du Mali, plus d'une centaine d'assaillants, lourdement armés, auraient fait irruption dans le camp et dérobé l'ensemble du matériel militaire. Depuis, les autorités disent avoir repris le contrôle du poste, dans cette zone où des groupes affiliés à al-Qaïda sont solidement implantés.

Ces derniers mois, la zone des trois frontières, aux confins du Burkina Faso et du Niger, a été en proie à des attaques djihadistes malgré l'intervention militaire étrangère, portant à plus de 4 000 le nombre de victimes des violences au Sahel l'an dernier.

Ce jeudi, l'armée française annonçait avoir mis "hors de combat" une quarantaine de djihadistes, ces dernières semaines.

La France a encore envoyé 220 soldats au début du mois pour appuyer les 4 500 militaires de Barkhane, alors que d'autres moyens supplémentaires sont annoncés.

À la mi-janvier, le président français Emmanuel Macron avait réuni ses homologues du G5 Sahel pour qu'ils clarifient leur position, alors que des voix s'élevaient de plus en plus pour réclamer le départ des forces étrangères du Mali.

Paris tente aussi d'attirer davantage de partenaires européens dans le cadre de cette mission, et de convaincre Washington de pérenniser son soutien sur place, malgré ses menaces de retrait du continent africain.