DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Football : victime de cris racistes, Moussa Marega quitte le terrain en plein match

L'attaquant franco-malien du FC Porto Moussa Marega réagissant aux chants racistes et aux cris de singe dont il a été victime le 16 février 2020.
L'attaquant franco-malien du FC Porto Moussa Marega réagissant aux chants racistes et aux cris de singe dont il a été victime le 16 février 2020.   -   Tous droits réservés  MIGUEL RIOPA / AFP
Taille du texte Aa Aa

"J'espère que je ne vous reverrai plus jamais sur un terrain de football! Vous êtes une honte!", a écrit le joueur sur son compte Instagram.

A la 69ème minute, c'était trop pour Moussa Marega. Face aux cris racistes venant des gradins, l'attaquant franco-malien de Porto, au Portugal, ne tient plus. Ses coéquipiers tentent de le retenir... En vain.

9 minutes plus tôt, c'est pourtant lui qui signait le but de la victoire lors de ce match du Championnat du Portugal, qui se déroulait dimanche à Guimaraes, au nord-est de Porto.

Le joueur de 28 ans l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.

Excédé par les chants racistes et les cris de singe qu'il a entendus, Moussa Marega décide alors de quitter la pelouse.

Une "honte"

L'ancien joueur du Vitoria Guimaraes a pénétré dans le tunnel menant aux vestiaires en pointant ses deux pouces vers le bas en signe de désapprobation en direction des gradins du stade, après avoir adressé des doigts d'honneur au public.

"J'espère que je ne vous reverrai plus jamais sur un terrain de football! Vous êtes une honte!", a déclaré ensuite le joueur sur son compte Instagram.

Après le match, l'entraîneur de Porto s'est dit quant à lui "complètement indigné" par ce qu'il s'est passé.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.