DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Veillées d'hommage à travers toute l’Allemagne après les tueries racistes à Hanau

euronews_icons_loading
Veillées d'hommage à travers toute l’Allemagne après les tueries racistes à Hanau
Tous droits réservés  AP Photo/Martin Meissner
Taille du texte Aa Aa

Des veillées en Allemagne au soir des tueries racistes de Hanau. Dans la capitale Berlin, comme dans une cinquantaine d'autres villes, des centaines de personnes se sont rassemblées en hommage aux 9 morts et en soutien aux 6 blessés de la ville de Hanau, près de Francfort.

À Hanau même, le président allemand Frank-Walter Steinmeier est venu rappeler que la solidarité est le meilleur remède contre la haine :

"Prenons la responsabilité que nous avons tous : surveillons notre langage en politique, dans les médias et partout dans la société. Et opposons-nous à la privation de dignité des individus ou des minorités dans notre pays".

C'est au petit matin jeudi que le tireur a été identifié. Tobias Rathjen, 43 ans a été retrouvé mort chez lui avec sa mère, qui était peut-être sa dixième victime.

Paranoïaque, il a laissé derrière lui un manifeste de 24 pages appelant à "l'extermination complète" des races qu'il considérait comme inférieures.

Le procureur fédéral allemand a décrit un homme plein d'idées confuses et de théories conspirationnistes absurdes et profondément racistes.

Les autorités enquêtent actuellement sur son profil et ses activités en ligne sur internet.

"Le but de notre enquête sera de découvrir s'il y a eu ou s'il y a des complices dans ces attaques d'Hanau. À cette fin, nous préciserons les antécédents et les contacts de l'auteur présumé, tant ici en Allemagne qu'à l'étranger", a expliqué Peter Franck, procureur fédéral d'Allemagne

Les attaques ont éclipsé la soirée d'ouverture du premier grand festival du film européen de cette année, la Berlinale.

Sur le tapis rouge, les stars ont respecté une minute de silence en mémoire des victimes des fusillades de Hanau.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.