DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brexit : les négociations sur la future relation commerciale avec l'UE s'annoncent mal

euronews_icons_loading
Brexit : les négociations sur la future relation commerciale avec l'UE s'annoncent mal
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

La Grande-Bretagne et l'Union européenne arriveront-elles à se mettre d'accord sur leur future relation commerciale ? Des discussions doivent débuter lundi. L'UE veut forcer le Royaume Uni à continuer à respecter certaines de ses règles. Mais le pays veut s'en écarter pour conclure de nouveaux accords commerciaux dans le monde entier.

"Nous respectons la souveraineté, l'autonomie et l'ordre juridique particulier de l'UE, et nous attendons d'elle qu'elle respecte les nôtres, a déclaré Michael Gove, ministre chargé de mettre en place le Brexit_. Nous n'accepteront pas d'être forcés à aligner nos lois sur celles de l'UE ou de ses institutions. Au contraire, chaque partie respectera l'indépendance de l'autre et le droit de gérer ses propres frontières, sa politique d'immigration et ses impôts"._

Le pessimisme est déjà de mise, même si ça n'est pas exprimé officiellement, car Londres menace de quitter la table des négociations s'il n'y a pas de progrès d'ici juin.

"Il serait prématuré de spéculer sur le résultat de ces négociations que nous ne commençons que lundi, réagit Dana Spinant, porte-parole de la Commission européenne. Je ne voudrais donc pas tirer de conclusions hâtives sur le résultat".

L'autre pomme de discorde, c'est la question de la pêche. L'UE veut "maintenir un accès réciproque" aux eaux territoriales des deux parties.

Mais la Grande-Bretagne qui veut redevenir "un Etat côtier indépendant" à la fin 2020, entend négocier chaque année avec l'UE l'accès à ses eaux, comme le font aujourd'hui la Norvège ou l'Islande.