DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus ou non, l'Italie ne renonce pas aux baisers

euronews_icons_loading
Le président français Emmanuel Macron a fait la bise au président du Conseil italien Giuseppe Conte
Le président français Emmanuel Macron a fait la bise au président du Conseil italien Giuseppe Conte   -   Tous droits réservés  Andrew Medichini, AP   -   Andrew Medichini
Taille du texte Aa Aa

S'embrasser ou ne pas s'embrasser à l'heure du covid-19, la question se pose partout dans le monde, mais peut-être avec un peu plus d'intensité en Italie où les partisans du baiser à tout prix renvoient à l'imagerie historique pour dire que la vie doit continuer.

Plus proche de nous, certains ont vu jeudi dernier dans l'embrassade entre Emmanuel Macron et Giuseppe Conte un appel à ne pas considérer son voisin comme une menace et cette période d'épidémie.

Si les autorités sanitaires françaises conseillent d'éviter les contacts pour freiner la contamination, ce n'est pas le cas en Italie.

"Tout est normal, comme d'habitude : on se prend dans les bras, on s'embrasse, on prend le métro, on est relax" dit un couple.

"On continue de se saluer comme d'habitude parce que le taux de mortalité de ce virus est de 2 %, la grippe est plus dangereuse" précise un passant.

Chacun se fera néanmoins son idée sur la conduite à suivre.