PUBLICITÉ

Euroviews. #euroviews : le zapping des rédactions d'euronews

#euroviews : le zapping des rédactions d'euronews
Tous droits réservés x
Tous droits réservés x
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Les opinions exprimées dans cet article sont celles de leur auteur et ne représentent en aucun cas le positionnement éditorial d’Euronews.

Au programme ce soir : les suites de l'ouverture des frontières par la Turquie, des inondations à Rio de Janeiro, et un nouveau président en Uruguay.

PUBLICITÉ

TURQUIE : On commence avec l'équipe allemande d'euronews qui revient sur les suites de l'ouverture des frontières par la Turquie pour laisser passer les migrants. Objectif d'Ankara : faire pression sur les Européens dans le dossier syrien. Et certains n'apprécient guère à la méthode. Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a notamment dénoncé "le chantage" de la Turquie. Pendant ce temps, la Grèce s'est placée dimanche en état d'alerte "maximale" pour protéger ses frontières face à l'afflux de milliers de migrants vers son territoire.

INONDATIONS : Comme nous le rapporte l'équipe portugaise d'euronews, au moins 4 personnes sont décédées après le passage de fortes pluies à Rio de Janeiro, au Brésil. En tout, des centaines de personnes ont été touchées, selon des médias locaux. Le pays a subi plusieurs épisodes de fortes pluies au cours des derniers mois. En janvier déjà, plusieurs dizaines de personnes avaient trouvé la mort dans le sud-est du Brésil.

URUGUAY : Enfin, nos collègues du service espagnol reviennent sur l'investiture de Luis Lacalle Pou, comme président de l'Uruguay. Fils de l'ancien président Luis Alberto Lacalle, cet avocat de formation devient à 47 ans le plus jeune président uruguayen depuis la fin de la dictature. A la tête d'une coalition allant du centre-droit à la droite ultra-conservatrice, il a été élu en novembre dernier en promettant une réduction du déficit public et des mesures dans les domaines de la sécurité et de l'éducation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

No Comment : Inondations catastrophiques au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus