DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Woman est un film qui libère la parole des femmes face à la caméra

euronews_icons_loading
Woman, Yann Arthus-Bertrand & Anastasia Mikova
Taille du texte Aa Aa

Woman est le nouveau film de la journaliste Anastasia Mikova et du photographe Yann Arthus-Bertrand. Un projet colossal dont le but est de recueillir la parole des femmes à travers la planète, avec des témoignages intimes, mais qui touchent à l'universel...

Yann Arthus-Bertrand nous parle de la fabrication du film :"Toutes les interviews ont été réalisées par des femmes, pas question que cela soit des hommes. Les questions sont assez intimes, c'est des femmes qui parlaient aux femmes. On avait un cahier des charges avec Anastasia, des fixeurs qui préparaient à l'avance les questions car ce n'est pas très facile de parler devant une caméra de savoir que ce que vous allez dire sur votre vie intime, vue par des millions de personnes, il faut que les gens soient préparés et acceptent de le faire, c'est un travail de fixeur, de préparation. On a tourné deux ans, mais pratiquement un an de préparation avant."

2000 femmes ont été interviewés, dans 50 pays différents, une somme considérable de réflexions générales sur l'éducation, le monde du travail, mais aussi l'indépendance financière, la sexualité ou les menstruations...

Yann Arthus-Bertrand :"Vous savez, c'est des interviews, on pourrait se dire on en a mis une ou deux minutes dans le film, mais les interviews durent deux à trois heures, c'est un peu comme aller chez un psy : à un moment les femmes ne parlent plus pour la caméra, mais pour elles. Simplement, cela les libèrent de quelque chose, elles sont dans le noir avec une lumière devant elles, elles voient à peine le journaliste, elles regardent fixement la caméra, et cela devient une discussion très personnelle."

Ce documentaire est l’occasion d'entendre des paroles inédites, et de voir aussi bien les injustices subies que la force de résistance qui animent les femmes à travers le monde.

Le film est gratuitement à disposition des organisations et associations qui désirent le diffuser.