DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ils reproduisent des oeuvres d'art grandeur nature chez eux pendant le confinement

euronews_icons_loading
Ils reproduisent des oeuvres d'art grandeur nature chez eux pendant le confinement
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Comment tromper l'ennui en quarantaine ? En devenant pourquoi pas un grand artiste. Ou du moins, en imitant leurs oeuvres. Reproduire des tableaux chez soi, avec les moyens du bord, est devenu viral. Dans le monde entier ils sont déjà 380 000 faussaires, à participer depuis fin mars à la page Facebook "isoisolation".

Le concept a d'abord été lancé aux Pays-Bas, mais il est devenu extrêmement populaire en Russie où "isoisolation a été créé". Les participants viennent du monde entier, Russie, Ukraine, mais aussi d'Israël, de Malte, du Canada et des États-Unis.

"Hier, raconte Katerina, à l'origine du projet, un garçon d'Italie a écrit un post en anglais disant que notre groupe Facebook l'a sorti des profondeurs de la tragédie qui l'entoure. J'étais assise là et je ne pouvais pas retenir mes larmes parce que si cela peut apporter le bonheur à quelqu'un, quelque part à l'autre bout du monde, alors tout cela n'est pas pour rien".

Le principe, choisir un tableau, souvent emblématique, et se déguiser, se grimer, créer un décor pour reproduire le plus fidèlement l'oeuvre d'art d'un grand maître. Cela demande des heures de travail, mais permet de tromper l'ennui !