DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : plus de 40 000 morts aux Etats-Unis depuis le début de l'épidémie

euronews_icons_loading
Coronavirus : plus de 40 000 morts aux Etats-Unis depuis le début de l'épidémie
Tous droits réservés  John Minchillo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis ont franchi dimanche le seuil des 40 000 morts du nouveau coronavirus, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. La barre des 30 000 décès avait été franchie trois jours plus tôt, jeudi. Au total, Washington déplore 40 679 morts liées la maladie.

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), une agence gouvernementale, dénombraient lors de la dernière mise à jour de leur bilan 37 202 morts (32 976 cas avérés et 4 226 suspicions).

Le bilan des décès enregistrés aux Etats-Unis a été alourdi ces derniers jours par la prise en compte par certaines localités des morts "probablement liées" au Covid-19, mais qui n'avaient pas été initialement comptabilisées comme tel. La ville de New York, épicentre de l'épidémie américaine, a ainsi annoncé jeudi ajouter à son bilan plus de 3 700 morts "probables" du coronavirus.

La première puissance mondiale recense par ailleurs plus de 750 000 cas officiellement déclarés selon toujours selon l'université, qui actualise ses données en continu. Les CDC ont comptabilisé plus de 720 000 cas.

Les Etats-Unis payent le plus lourd tribut

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 164 016 morts dans le monde, dont près des deux tiers en Europe, depuis son apparition en Chine en décembre, en se fiant à nouveau au décompte effectué par l'université Jonhs Hopkins.

Les Etats-Unis comptabilisent le plus grand nombre de morts au monde avec ces 40 679 décès. Toutefois ces données doivent être relativisées, eu égard à la population de ce pays, soit de plus de 320 millions d'habitants. En prenant en compte toutes les morts survenues en Europe, le bilan atteint 96 779 décès selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladie (ECDC). Sur le Vieux Continent, les pays les plus atteints sont l'Italie avec 23 660 décès, l'Espagne avec 20 453 décès, suivies de la France (19 718) et du Royaume-Uni (16 060).

Enfin plus de 2 400 000 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 185 pays et territoires.

"Phase descendante" à New York

Le gouverneur de l'Etat de New York, épicentre de l'épidémie dans le pays, a annoncé que la pandémie avait pour la première fois amorcé une courbe "descendante", alors que le bilan général des Etats-Unis continue de s'alourdir rapidement.

"Toutes les indications montrent que nous sommes dans une phase descendante", a indiqué Andrew Cuomo, appelant toutefois à la prudence. "La poursuite de cette baisse dépendra de ce que nous ferons", a souligné le gouverneur, qui a prolongé récemment les mesures de confinement jusqu'au 15 mai.

Le maire de New York, Bill de Blasio a lui pris à partie Donald Trump sur Twitter en lui demandant de "se battre pour sa ville natale" en ajoutant que si le président des Etats-Unis ne fait rien pour "la plus grande ville du pays", il pouvait "dire adieu à sa reprise économique".

Manifestations anti-confinement

Un bras de fer oppose Donald Trump, partisan d'une reprise rapide de l'activité économique, à plusieurs gouverneurs démocrates. Le président américain avait estimé que ces gouverneurs étaient "allés trop loin" dans les restrictions liées aux mesures de confinement.

Plusieurs manifestations ont eu lieu dans plusieurs Etats pour protester contre les consignes de confinement visant à lutter contre la propagation du coronavirus.

A la vue de certains messages postés sur son compte Twitter, le locataire de la Maison Blanche a semblé soutenir ces manifestants.