DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Bavière, les brasseries souffrent de la crise sanitaire

euronews_icons_loading
En Bavière, les brasseries souffrent de la crise sanitaire
Tous droits réservés  Michael Probst/AP
Taille du texte Aa Aa

La crise sanitaire a un impact significatif sur les brasseurs allemands, notamment à Werneck en Bavière, où la brasserie locale, une véritable institution, ne parvient plus à écouler ses stocks. Elle est condamnée à la fermeture. Quinze employés vont se retrouver au chômage.

Bars et restaurants fermés

"La brasserie va nous manquer énormément. Elle a toujours été présente dans nos conversations de la vie quotidienne. On perd une partie de notre identité et quelque part toute la région aussi", souligne Christine Lang, la responsable de la brasserie de Werneck.

Vieille de quatre siècles, l'entreprise familiale a traversé plusieurs guerres et crises économiques. Depuis plusieurs années, elle souffrait d'une concurrence régionale de plus en plus féroce. La fermeture des commerces et autres activités de loisirs, liée à la pandémie de coronavirus, a eu raison de la brasserie.

L'annulation de la Fête de la Bière serait une catastrophe

D'autres pourraient subir le même sort, redoute Holger Eichel, le secrétaire général de l'association des brasseurs allemands :

"De nombreuses brasseries comme celle de Werneck vendent 80, 90% de leur bière aux restaurants qui sont fermés depuis des semaines. Aujourd'hui, nous n'avons pas de perspective. Nous ne savons pas quand les restaurants, quand les jardins à bière, vont pouvoir rouvrir. Je crains que, dans le pire des cas, ce ne soit qu'en juillet ou août. Or, nous ne survivrons pas jusque là. "

Les autorités fédérales ont versé aux brasseries une aide d'urgence de 15 000 euros, jugée nettement insuffisante par les acteurs du secteur. Le maintien ou non d’évènements majeurs, comme la Fête de la bière à l'automne à Munich, est pour certains une question de vie ou de mort.