PUBLICITÉ

Europe de l'Est : la libre-circulation et les commerces reprennent par étapes

Europe de l'Est : la libre-circulation et les commerces reprennent par étapes
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Covid-19 : dans certains pays d'Europe de l'Est, les mesures de confinement ont été légèrement assouplies, mais le port du masque reste impératif.

PUBLICITÉ

Depuis ce lundi, la Pologne a assoupli ses mesures de confinement. Les parcs et les forêts ont rouvert, le port du masque reste toutefois obligatoire dans l'espace public. Les enfants âgés de plus de 13 ans peuvent désormais se déplacer sans être accompagnés d'un adulte.

Au niveau des commerces, les magasins dont la superficie est inférieure ou égale à 100 mètres carrés peuvent servir quatre clients par caisse enregistreuse. Les grands magasins, eux, doivent se limiter à un client par 15 mètres carrés. Cette règle est aussi valable dans les églises.

Reprise des marchés en République Tchèque

En République Tchèque, les marchés ont repris du service ce lundi pour la première fois depuis un mois. Les règles de distanciation sociale restent toutefois en vigueur et le port du masque est obligatoire. 

La reprise des marchés entre dans le cadre d'un programme présenté la semaine dernière par le gouvernement pour déconfiner progressivement la société tchèque. Lundi matin les autorités tchèques avaient signalé 6 787 cas de coronavirus, dont 188 décès.

Entrée sur le territoire slovaque encadrée

En Slovaquie, depuis ce lundi, les personnes fragiles telles que les femmes enceintes ou les personnes handicapées entrant sur le territoire doivent se munir d'un certificat médical datant de moins de 48 heures pour prouver qu'elles ne sont pas contaminées. À défaut de quoi elles devront être mises en confinement pendant 14 jours.

Des exceptions sont accordées notamment aux transporteurs de marchandise, aux soldats de l'OTAN et aux citoyens européens qui ne font que traverser le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Faire rimer relance de l’économie et sauvegarde du climat

Pologne: le Bélarus fait peser la crainte de l’arrivée de clandestins

La Pologne : la sentinelle de la défense européenne ?