DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Commission européenne chargée du plan européen de sauvetage de l'économie

euronews_icons_loading
La Commission européenne chargée du plan européen de sauvetage de l'économie
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a obtenu un mandat pour créer un nouveau fonds de relance, axé sur le budget 2021-2027, pour faire face au séisme économique du Covid-19.

Les dirigeants européens, réunis pour un quatrième sommet en visioconférence, ont repris les mesures décidées par les ministres des finances, qui incluent le recours au mécanisme européen de stabilité (MES), qui mettrait jusqu'à 240 milliards d'euros à la disposition des Etats de la zone Euro, le recours à la Banque européenne d'investissement (BEI) pour aider les entreprises, avec jusqu'à 200 milliards d'euros, et enfin la création d'un instrument de financement du chômage en cas d'urgence (SURE), doté d'une aide financière pouvant atteindre 100 milliards d'euros.

Mujtaba Rahman, Groupe Eurasia : "L'Allemagne n'est pas en faveur des transferts, c'est-à-dire des subventions. Angela Merkel a été très explicite à ce sujet à la fois en public et en privé, donc je pense qu'en fin de compte, la composition de l'accord sera davantage orientée vers les prêts et moins vers les subventions."

Toujours en discussion, le montant du Fonds de Recouvrement. La Commission européenne aimerait pouvoir tabler - avant la 6 mai - sur une promesse à 2 000 milliards d'euros. L'Espagne a soumis une proposition qui impliquerait 1 500 milliards d'euros de dons. La France propose 1 000 milliards d'euros, ce qui éviterait la mutualisation de la dette, toujours demandée par les pays du Sud mais refusée par l'Allemagne et les Pays-Bas notamment.