DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vers un développement plus durable de la pêche européenne après le coronavirus ?

euronews_icons_loading
Vers un développement plus durable de la pêche européenne après le coronavirus ?
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Dans le cadre d'une édition d'Ocean sur les difficultés rencontrées par la pêche et l'aquaculture européennes en ces temps de pandémie de coronavirus, nous avons interrogé Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen en charge de l'environnement, des océans et de la pêche, sur la réponse européenne à la crise, celle-ci prenant la forme d'une série de mesures de soutien. Il souligne l'importance d'aller toujours plus vers un développement durable de ces secteurs.

Denis Loctier, euronews :

"Quand l'urgence sanitaire sera derrière nous, cette crise peut-elle être une chance de relancer notre économie dont le secteur de la pêche de manière plus durable, donc en rompant avec les anciennes habitudes ?"

Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen en charge de l'environnement, des océans et de la pêche :

"Absolument. Il y a quelques mois, la Commission a lancé le Pacte vert qui, je voudrais le souligner, est une stratégie européenne de croissance à long terme à l'horizon 2050 et qui intègre toutes les composantes essentielles : à savoir, le développement durable, les aspects zéro pollution, la décarbonisation de notre économie, l'économie circulaire...

Je crois que la première erreur que l'on pourrait faire après la crise du coronavirus serait de faire machine arrière à ce sujet et la deuxième serait de rétablir le statu quo. Je pense que nous avons l'opportunité de ressortir plus fort de cette crise, d'encourager ce changement, de rendre l'économie européenne plus durable, de la rendre auto-suffisante et le plus important, compétitive à l'échelle mondiale.

L'économie bleue joue un rôle très important dans le Pacte vert. Et le développement durable sera l'un des points cruciaux. Cette crise nous a montré combien nos pêcheurs, hommes et femmes, peuvent être exposés à des menaces imprévisibles. Et la meilleure manière d'y faire face, c'est d'avoir cette stratégie solide en faveur de l'économie bleue que l'Union européenne s'apprête à intégrer au Pacte vert."