DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

EpiShuttle : transporter les malades tout en protégeant les soignants

euronews_icons_loading
euronews
Taille du texte Aa Aa

Le coronavirus continue de mettre les systèmes de santé du monde entier sous pression et la demande d'équipements de protection a explosé. Un projet européen développé en Norvège a pour objectif de protéger le personnel médical lorsqu'il est nécessaire de déplacer un patient infecté, tout en lui fournissant des soins intensifs.

L'entreprise EpiGuard, située à Oslo, a peut-être trouvé la solution pour protéger les travailleurs de la santé et prendre soin des patients contaminés, tout en limitant la propagation du Covid-19.

EpiShuttle est une unité d'isolement spécialisée, qui assure un transport sûr et efficace des patients. Composé d'une coque transparente et de plusieurs accès sécurisé sur les côtés, ce dispositif permet de protéger l'environnement extérieur contre la transmission de maladie, tout en permettant un traitement médical sur les patients.

Le personnel de santé peut ainsi être proche du patient et lui prodiguer des soins, en évitant tout risque de contamination.

"Ce qu'on constate avec le Covid-19, c'est que de nombreux professionnels de la santé ont été infectés", constate Ellen Andersen, la PDG d'EpiGuard. "Je pense donc qu'il est très important que vous puissiez vous sentir en sécurité tout en faisant votre travail. Particulièrement quand vous transportez des patients, car dans une ambulance ou un hélicoptère, vous êtes assis très près du patient."

C'est lors de l'épidémie d'Ebola en 2014 qu'est née l'idée de cette unité d'isolement médicale. L'une des médecins travaillant en Sierra Leone avait alors été infectée par la maladie, et renvoyée en Norvège pour recevoir un traitement. Ses collègues, venus la chercher à l'hôpital, ont alors constaté qu'aucun équipement de transport n'était véritablement efficace.

Limiter l'inconfort physique et psychologique

Un groupe de médecins de l'Hôpital universitaire d'Oslo a alors développé EpiShuttle. Fridtjof Heverdal faisait partie de cette équipe : "C'est extrêmement important que nous puissions traiter les patients pendant le transport de la même façon que s'ils n'avaient pas la maladie, pour que nous ayons les mêmes options et les mêmes possibilités de traitement", explique le médecin. "Nous pouvons traiter le patient par intubation des voies respiratoires, afin de pouvoir procéder à une ventilation artificielle, sur tout l'appareil et jusqu'à la bouche du patient. Nous pouvons effectuer des traitements par voie intraveineuse par des ports intraveineux. Nous pouvons surveiller le patient de manière très approfondie grâce à la surveillance intraveineuse ou intra-atérielle".

Ce dispositif médical a été conçu pour le transport de patients infectés par des maladies comme Ebola, le SRAS et le MERS, mais également d'autres infections, telles que la tuberculose ou des bactéries multi-résistantes.

L'un des avantages est que les véhicules utilisés pour transporter ces malades n'ont pas besoin d'être désinfectés après utilisation. Grâce à son design et sa coque transparente, l'isolateur limite également l'inconfort physique et psychologique du patient lors des longs déplacements en ambulance, en hélicoptère ou en avion.

"Nous avons réussi à mettre au point un produit dans lequel le patient peut s'allonger sans éprouver de claustrophobie et qui lui permet aussi se reposer, avec la possibilité de changer la position du lit. En cas de longs trajets, il peut rester allongé pendant plusieurs heures", détaille Victor Rosenvinge, président de l'entreprise Eker Design.

Certains hôpitaux, ainsi que la Royal Air Force en Ecosse, la Royal Norwegian Air Force, la Danish Royal Air Force, la German Air Ambulance DRF et l'armée belge ont déjà adopté l'EpiShuttle. Ils ont ainsi pu transporter en toute sécurité des patients atteints de Covid-19 depuis des régions éloignées vers des centres médicaux.