EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Cérémonie d'hommage à George Floyd

Cérémonie d'hommage à George Floyd
Tous droits réservés Julio Cortez/The Associated Press
Tous droits réservés Julio Cortez/The Associated Press
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La cérémonie d'hommage à George Floyd s'est tenue à Minneapolis, aux Etats-Unis. Sa mort, le 25 mai dernier lors son interpellation, a provoqué l'embrasement de villes américaines et suscité l'indignation.

PUBLICITÉ

La cérémonie d'hommage à George Floyd s'est tenue ce jeudi, à Minneapolis, aux Etats-unis.

Cet homme Afro-Américain de 46 ans, asphyxié le 25 mai lors son interpellation, et dont la mort a provoqué l'embrasement de villes américaines et suscité une vague de protestation bien au-delà de son propre pays.

"Ne pactisez pas avec le Diable, manifestez contre le mal", a lancé à l'assistance Benjamin Crump, l'avocat de la famille de George Floyd. "Rejoignez les jeunes dans les rues qui manifestent contre le mal, contre ce qui est inhumain, la torture à laquelle ils ont assisté sur cette vidéo".

Le révérend Al Sharpton, militant des droits civiques, s'est lui aussi exprimé :

"Nous étions plus intelligents et méritions mieux que les écoles sous-dotées dans lesquelles vous nous aviez mis, mais vous aviez votre genou sur notre nuque. Nous pouvions diriger des sociétés, ne pas nous battre dans la rue, mais vous aviez votre genou sur la nuque.
__Nous avions des capacités créatives, nous pouvions faire comme tout le monde, mais nous n'avons pas pu nous débarrasser de votre genou sur notre nuque
".

Huit minutes et 46 secondes de silence ont été observées, le temps pendant lequel le policier inculpé de meurtre, est resté agenouillé sur le cou de George Floyd.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"