PUBLICITÉ

Racisme : les symboles de la colère

Racisme : les symboles de la colère
Tous droits réservés JONAS ROOSENS / Belga / AFP
Tous droits réservés JONAS ROOSENS / Belga / AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des symboles coloniaux ont été pris pour cible lors des rassemblements contre le racisme, en Europe. Des statues ont parfois été déboulonnées pour signer la fin d'une époque révolue.

PUBLICITÉ

Les manifestants venus dénoncer le racisme et les violences policières veulent en finir avec les symboles d'une époque révolue, après la mort de George Floyd.

La vague de protestation en réponse au décès l'Afro-américain asphyxié lors de son interpellation ne faiblit pas.

Ce mardi, à Oxford, au Royaume-Uni, un rassemblement s'est tenu pendant ses funérailles devant la statue de Cecil Rhodes. La foule a rendu hommage à George Floyd, et réclamé le déboulonnage de cet emblème du passé colonial britannique.

En Belgique, une statue de Léopold II s'est envolée ce même jour d'un square d'Anvers pour rejoindre les réserves d'un musée. Une manière de reconnaître le lourd tribut qu'a payé la population congolaise au règne de l'ancien souverain.

Ce dimanche, déjà, à Bristol, les manifestants ont mis à terre la statue controversée de longue date d'Edward Colston, une figure du passé esclavagiste britannique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Pas de place pour le racisme" dans l’UE

No comment : des manifestants bloquent un bus qui devait transporter des demandeurs d'asile

Écologie et pétrole : Greta Thunberg inculpée et jugée en novembre à Londres