PUBLICITÉ

Londres : une manifestation autour de la statue de Churchill dégénère en heurts avec la police

Londres : une manifestation autour de la statue de Churchill dégénère en heurts avec la police
Tous droits réservés Kirsty Wigglesworth/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Kirsty Wigglesworth/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plusieurs centaines de militants d'extrême droite se sont regroupés autour de la statue de Churchill, confinée dans une boîte métallique après avoir été taguée avec le mot "raciste" lors des manifestations antiracistes.

PUBLICITÉ

Plusieurs centaines de manifestants antiracistes se sont rassemblés dans le centre de Londres samedi, tandis que des militants d'extrême droite se sont regroupés de leur côté près du parlement autour de statues qu'ils entendent protéger, dans une ambiance tendue.

Plusieurs centaines de militants d'extrême droite se sont regroupés ce samedi dans le centre de Londres, au Royaume-Uni, autour de la statue de Churchill, confinée dans une boîte métallique après avoir été taguée avec le mot "raciste" la semaine dernière lors des manifestations en soutien à Goerge Floyd.

Les autorités avaient invité les manifestants à rester chez eux pour respecter les règles de distanciation sociale et pour éviter d'alimenter un climat de violence. Mais il n'en fut rien.

Des heurts ont opposé les manifestants d'extrême droite aux forces de l'ordre. Une "violence inacceptable", a dénoncé la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel sur les réseaux sociaux.

Le climat s'est tendu ces derniers jours autour de certaines statues symbolisant le passé colonial du pays. Celle d'un marchand d'esclaves a par exemple été arrachée et renversée à Bristol le weekend dernier. 

Bien que le mouvement Black Lives Matter ait annulé la manifestation, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Hyde Park avant de se diriger vers le Parlement. Mais la police britannique les a priés de suivre un itinéraire précis pour éviter les risques d'affrontements avec les militants d'extrême droite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Charles III a déjà commencé un traitement contre son cancer

Irlande du Nord : Rishi Sunak et Leo Varadkar à Belfast pour "un jour historique"

Londres adopte une loi contre l'immigration illégale restreignant drastiquement l'asile